E.M.D.R.

 

La thérapie EMDR - Eye Movement Desensitization and Reprocessing* - a été créée en 1989 par Francine Shapiro et n'a cessé d'être développée depuis. Il s'agit au départ d'une approche utilisée dans le traitement des états de stress post-traumatique (PTSD) dont les applications s'avèrent beaucoup plus vastes (phobies, trouble panique, TOC, etc.).

Dans le cas du stress post-traumatique, le patient a été soumis lors de l'événement traumatique à une situation que son esprit n'a pas été en mesure de traiter de manière adaptée, soit du fait de sa violence, soit parce que celui-ci était incompatible avec ses schémas de pensées ou valeurs. Au lieu d'être intégré en mémoire à long terme, ce souvenir reste présent en mémoire à court terme et est souvent réactivé par des signaux parfois très subtils (le crissement de pneus, le bruit d'une alarme ou une ombre qui passe devant la fenêtre par exemple). Les stimulations bilatérales (mouvements oculaires, sons ou tapotements) vont aider le patient à se reconfronter en douceur au souvenir et à l'assimiler pour que celui-ci soit enfin digéré.

L'EMDR peut également être utilisé en complément d'une approche TCC, notamment pour préparer le patient à se confronter à une situations qu'il redoute (conduite automobile, voyage en avion ou encore une prise de parole en public, par exemple).

Comme tout travail thérapeutique, la durée d'une thérapie EMDR peut varier en fonction de l'intensité et de l'ancienneté des troubles. On constate en général que les premiers effets positifs se font sentir au bout de 2 ou 3 séances.

Cliquez ici pour télécharger le dépliant de l'association EMDR - France qui résume de façon très claire le principe de la thérapie.

* Désensibilisation et Retraitement par le Mouvement des Yeux